Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26 février 2014

PWFW FW 14/15 - Collection DÉVASTÉE

Le noir et blanc, est toujours au rendez-vous chez Dévastée pour l'automne-hiver 2014/2015. Deux teintes également présentes au niveau de la scénographie "cimetière". En effet, les mannequins défilent au milieu de croix noires et blanches.

Déclinés sur la totalité des pièces, ces deux coloris sont proposés cependant sous différentes formes, matières et motifs.

On découvre alors des pulls en maille sur lesquels l'inscription ludique "je ne décroche jamais" est mentionnée. Le téléphone des années 80 est un motif qui revient souvent sur le vêtement Dévastée pour l'hiver 2014. 

Les créateurs s'amusent à placer en imprimés d'autres motifs comme des bouches, des flacons de parfums et même des pierres tombales souriantes. Ils osent les imprimés silver sur l'ensemble d'une silhouette. Quelques imprimés floraux apparaîssent discrètement au niveau des tops.

On apprécie les lignes et coupes très féminines des pièces ainsi que les chaussures sur lesquelles des morceaux de miroirs sont collés. On regrette cependant le manque d'accessoires.

On retiendra de la collection, la diversité des motifs qui peuvent être sombres mais souvent revus de façon à devenir ludiques.

IMG_6284.jpg

IMG_6290.jpg

IMG_6295.jpg

IMG_6336.jpg

IMG_6345.jpg

IMG_6354.JPG

IMG_6371.jpg

IMG_6385.jpg

IMG_6394.jpg

IMG_6400.jpg

IMG_6409.jpg

IMG_6415.jpg

IMG_6311.jpg

IMG_6426.jpg

27 mars 2013

Lie Sang Bong Fall-Winter 13/14

Pour l'hiver prochain, le créateur sud-coréen Lie Sang Bong, présente une collection inspirée par les cadres des fenêtres anciennes. On apercoit souvent en imprimé sur le vêtement, des lignes graphiques représentant des structures et des modèles de cadres de fenêtres et de vitraux. Les traits sont déclinés sur les leggings, les robes ceintrées et les manteaux en fourrure. La sensualité des coupes et la force intérieure de la femme sont renforcées par les éléments structurés créés à partir des jeux de textures, de la confection et des motifs.
La palette de couleurs est riche, si au début du show le vêtement est froid via l'utilisation du blanc, du noir et du marron, il se rechauffe rapidement lorsqu'on l'élabore dans des roses et bleus électriques ainsi que dans du vert pomme. 
Lie Sang Bong, taille ses vestes rigides dans du néoprene, matière confortable que nous retrouvons de plus en plus dans les collections.
On apprécie la déclinaison réussie des lignes graphiques sur l'ensemble des vêtements quelque soit la matière utilisée.
On retiendra, caractéristique de la maison Lie Sang Bong, l'utilisation de coloris et de motifs intéressants sur l'ensemble de la collection. 

www.liesangbong.com

IMG_4141.jpg

IMG_4148.jpg

IMG_4153.jpg

IMG_4165.jpg

IMG_4169.jpg

IMG_4171.jpg

IMG_4174.jpg

IMG_4181.jpg

IMG_4191.jpg

IMG_4197.jpg

IMG_4208.jpg

IMG_4217.jpg

IMG_4230.jpg

IMG_4237.jpg

IMG_4244.jpg

IMG_4251.jpg

IMG_4255.jpg

IMG_4261.jpg

IMG_4267.jpg

IMG_4273.jpg

IMG_4281.jpg

IMG_4284.jpg

IMG_4290.jpg

IMG_4301.jpg

IMG_4306.jpg

IMG_4315.jpg

IMG_4321.jpg

IMG_4325.jpg

IMG_4327.jpg

Photos: Damien Lorenzi