Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01 mars 2013

Aganovich Fall-Winter 13/14

Pour l'hiver prochain, le duo de créateurs Aganovich, reste fidèle aux caractères de la marque.
Le vêtement est large dans la totalité de la collection, Nana Aganovich et Brooke Taylor, s'inspirent du kimono ou encore de la tenue de la femme de campagne de l'europe de l'est. Des inspirations cependant très déclinées. Les coupes sont arrondies, les manches oversizes, les jupes longues sont plissées.
La palette chromatique est intéressantes, on découvre des caramels soyeux, du turquoise, du gris et du violet souvent situé en doublure intérieure des créations.
Les matières sont brillantes, suaves, fluides mais chaudes. 
On apprécie le jeu des courbes au niveau des cols les rendant oversize seulement d'un coté ainsi que les larges bretelles cousues sur les tops se croisant dans le dos.
On retiendra de la collection les capes en maille unicolores ainsi que l'alliance efficace des deux coloris violet et caramel sur quelques silhouettes.

www.aganovich.com
 

IMG_2065.jpg

IMG_2062.jpg

IMG_2075.jpg

IMG_2080.jpg

IMG_2081.jpg

IMG_2087.jpg

IMG_2097.jpg

IMG_2105.jpg

IMG_2115.jpg

IMG_2119.jpg

IMG_2132.jpg

IMG_2138.jpg

IMG_2147.JPG

IMG_2150.jpg

IMG_2160.jpg

IMG_2167.jpg

IMG_2170.jpg

IMG_2174.jpg

IMG_2182.jpg

IMG_2186.jpg

IMG_2190.jpg

IMG_2197.jpg

IMG_2230.jpg

IMG_2235.jpg

just by lorenzi,fashion,mode,fashion blog,aganovich,fall winter 13 14,paris fashion week

Photos : Damien Lorenzi

27 février 2013

Dévastée Fall-Winter 2013/2014

Le noir et blanc est de mise chez Dévastée pour l'automne-hiver 2013/2014.
Déclinés sur la totalité des pièces, ces deux coloris sont proposés cependant sous différentes formes, matières et motifs.

On découvre alors du pied de poule sur les manteaux et les vestes. Les chemises, noires et blanches, sont elles, à carreaux. Ressort de la collection Dévastée pour l'hiver prochain, la série de gilets et pulls en maille sur lesquels les logos de la marques et d'autres motifs ludiques sont tricotés et accompagnés de bouton oversize.
Ophélie Klère et François Alary, les deux créateurs de la marque, n'hésitent pas à superposer les vêtements même si très chargés en motifs.
La collection se veut très joueuse, elle propose sur les foulards, les tops et les gilets des grilles de mots croisés. Les rayures, elles aussi black & white, apparaîssent discrètement.
On apprécie les déclinaisons réussies des noirs et blancs sur l'ensemble de la collection.
On retiendra, la diversité des motifs enfantins oversize sur certaines pièces ainsi que le coté lesbo-rock de la collection.

www.devastee.fr

IMG_1736.jpg

IMG_1741.jpg

IMG_1748.jpg

IMG_1765.jpg

IMG_1775.jpg

IMG_1783.jpg

IMG_1796.jpg

IMG_1799.jpg

IMG_1808.jpg

IMG_1824.jpg

IMG_1830.JPG

IMG_1838.jpg

IMG_1846.jpg

IMG_1853.jpg

IMG_1867.jpg

IMG_1883.jpg

IMG_1890.jpg

Photos: Damien Lorenzi

Ground Zero Fall-Winter 13/14

Fondée par les frères Eri et Philip Chu, la marque Ground Zero défilait hier pour la deuxième fois à Paris. Ayant pour signature l'imprimé rendant le vêtement visuellement esthétique, les créateurs ont encore dévoilé hier une collection automne-hiver 13/14 riche en imprimés, ici futuristes.
La femme Ground Zero de l'hiver prochain sera cosmique. Tel un personnage d'une série de science-fiction, on lui fait porter des pièces près du corps imprimées de tableaux de bord de vaisseaux spatiaux ou encore de lasers inspirés de l'oeuvre Star Wars. 
Les coupes des tops, le travail des cols ainsi que les matières comme le néoprène, le cachemire et le cuir, peuvent jouer un rôle de protection, si ce n'est de rappeler les tenues des protagonistes de la série Star Trek.
Les couleurs vives posées peuvent faire référence à une guerre aux étoiles. La guerrière moderne Ground Zero est prête pour la conquête du monde et de l'espace.
La rédaction s'interroge sur l'utilisation de soies délicates, de mousseline de soie et d'organza; des matières ajoutant certe une légèreté à la collection mais peu d'utilité aux vêtements.
On apprécie la mise en avant de couleurs vives ainsi que les leggins aux imprimés suivant les lignes du corps de la femme.
On retiendra les tops matelassés, les coupes futuristes et l'excellent travail de recherche graphique pour un résultat hyper-galactique.

 

IMG_1516.jpg

IMG_1527.jpg

IMG_1539.jpg

IMG_1545.jpg

IMG_1550.jpg

IMG_1554.jpg

IMG_1561.jpg

IMG_1563.jpg

IMG_1576.jpg

IMG_1580.jpg

IMG_1589.jpg

IMG_1605.jpg

IMG_1611.jpg

IMG_1623.jpg

IMG_1648.jpg

IMG_1653.jpg

IMG_1661.jpg

IMG_1669.jpg

IMG_1644.JPG

IMG_1674.jpg

IMG_1688.jpg

IMG_1699.jpg

IMG_1708.jpg

photos : Damien Lorenzi